Berthe MORISOT, sur la véranda.

a k Berthe Morisot, Paule Gobillard à la potiche, coll part.

Berthe Morisot, plus que les autres peintres impressionistes, reste fidèle au portrait, ntamment de famille? Il faut dire, qu’en l’absence de réeelle reconnaissance, elle pertpétue la tradition subie d’un certain « confinement » dans la sphère familiale.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s