Berthe MORISOT, sur la véranda.

a o Berthe_Morisot Jour d’été_1879 (1)

Un magnifique regard surpris, fragile et complice. ces 2 amies flottant dans l’espace et le temps, sur une surface lumineuse, broosées à grands traits sont emblématiques de cet intérêt pour l’instant et la lumière fugace?

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s