Berthe MORISOT, sur la véranda.

a ve Berthe Morisot & Elin_Danielson-Gambogi(1896)

Il y a aussi l’étendue, la surface, l’air et l’harmonie de cette beauté, ignorée de la plupart des « mâles », qui s’agitent dans le fracas des villes industrielles.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s