Edgar DEGAS , danses

a g Degas Edgard (3)

Cette circulation du regard est l’un des grands points forts de Degas. Du premier à l’arrière plan, mais encore du bas en haut. Le format allongé permet aussi, nous l’avons vu, de dégager de grandes zones, tels ces murs, ou ces planchers et sols, qui deviennent de pures surfaces picturales, traitées par nuances et traces. Degas ramène comme ceci, les espaces tridimensionnels ( murs et sols) à des surfaces planes, traitées comme telles. Mais parcourir une surface..c’est exactement ce que font les danseuses..

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s