Edgar DEGAS , danses

a i Degas, sdd2

nous aaborderons ici une autre des constantes de DEgas, à savoir la construction oblique del’epace, signifiée ici discrètement par les chaises disposées à 45°. Au lieu d’une présentation frontale de la pièce, Degas nous dirige vers les angles, obligeant le regard à zigzaguer de gauche à droite ou inversement. façon pour l’oeil de danser, de circuler de façon dynamique du premier plan à l’arrière plan. Cette structuratin triangulaire va se retrouver dans un grand nombre de compositions.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s