Edgar DEGAS , danses

b a a Image1

Henri de Toulouse-Lautrec semble reprendre exactmentles questionnements de Degas et les poursuivre de façon plus systématique encore, réconciliant manifestement le tracé du dessin et l’usage des couleurs complémentaires. Nous retrouvons aussi la composition en Y, qui suggère non pas de faire face frontalement au sujet, mais de le contourner par la gauche et/ou par la droite. Autrement dit de circuler autour du corps principal. Toulouse-Lautrec, travaille aussi sur la vision en plongée, l’intimité avec le modèle et le motif du « tub »..

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s