Edgar DEGAS , danses

b i Dinner at the House of M. and Mme. Nathanson

Il existe aussi une grande spécificité des danses de cabaret, c’est l’idée que le spectacle n’est pas sur une scène. Participants et spectateurs, partagent le même espace ; il y a une présence physique sur le même terrain et sol, au sens struct. Que prouve Lautrec en ne mettant aucune distance entre lui et ses sujets.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s