Femmes du BAUHAUS

a b xMies Van der Rohe, Reich pavillon, 1927

Mies Van der Rohe te Lily Reich, démontrent cependant, que l’épure et la lisibilité des structures ; comme l’usage exclusif de panneaux rectangulaires, permet aussi la mise en scène dépouillée de matériaux sensibles et variés. Dépouillement et révélation des surfaces ; influence japonaise assumée. Ce sont eux qui représentent l’ Allemagne à l’expo Universelle de Barcelone.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s