Edgar DEGAS , danses

a t degas-edgar-41

Ce sont ces mêmes corps, plus naturels, de femmes plus âgées et dans des attitudes non étudiées que recherche aussi l’artisyte dans les très npùbrueses peintures de femmes au bain. Les formes géométriques des étagères et les grandes courbes des « tubs », structurent le plan de la toile. La vue plongenate efface la perspective au bénéfice d’arabesques relevées par des modelés remarquablement subtils des grandes surfaces de peau, comme celles du dos.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s