Edgar DEGAS , danses

a x 504300_4c02384_p

Il existe aussi ces croquis excécutés dans des maisons closes, qui rapprochent Degas de toulouse Lautrec, à la différence près que Degas n’en fera jamais de peintures. Il démontre ici encore la fascination pour la diversité des corps féminins, saisis dans des moments de vérité.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s