Femmes du BAUHAUS

e a Perriand (4)

Après la guerre, Perriand, va travailler à des logements marqués par une certaine utopie de la nature et des loisirs populaires, telle l’ensemble des Arcs, destinés à démocratiser les sports d’hiver, en respectant les rythmes et l’ampleur des paysages alpins.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s