Babel-Breughel

Peter Breughel est sans doute le premier peintre à aborder clairement des sujets profanes selon un angle philosophique. La question qui revient souvent dans ses oeuvres est celle de la « Vanité » et de la responsabilité humaine devant chaque acte. De même, il semble mettre en scène clairement l’absence d’issue religieuse et/ou déiste simpliste.

Il est aussi le dernier peintre sans doute à convoquer encore un univers populaire qui le fascine. Témoin de la complexité du monde et de l’humanité, il expose avec bienveillance te lucidité, parfois crue, l’ampleur de l’univers et la fascinante diversité de l’ humanité.

De façon assez notable et chronologique, il se rapproche de la terre et des humains jusqu’à nous suggérer de nous poser aussi avec lui sur cette terre, sans perdre de vue, l’ampleur de l’ univers..

.Local et global avant l’heure, il est contemporain de Rabelais et par bien des aspects, il en partage de nombreuses obsessions et passions.

A propos Olivier Jullien

Intervenant dans le domaine des arts plastiques, comme enseignant, praticien ( peintures-graphismes) et conférencier.
Cet article, publié dans Cours, Galeries commentées, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s