El Greco- des icônes à l’expressionnisme mystique

Domenikos Theotokopoulos, dit El Greco, est exemplaire quant à son évolution artistique, puisqu’il passe d’une formation traditionnelle, marquée par le hiératisme byzantin, de culture orthodoxe, entretenant le culte des icônes hiératiques et sacrées, à une invention picturale, libre et mystique, dans une Espagne en grande tension religieuse. Entretemps, il découvre la peinture vénitienne en pleine crise de valeurs, auprès de Titien et Tintoret.

En Espagne, le terrain est libre d’une certaine façon, car il y a peu de tradition picturale, du fait de l’héritage iconoclaste musulman..

A propos Olivier Jullien

Intervenant dans le domaine des arts plastiques, comme enseignant, praticien ( peintures-graphismes) et conférencier.
Cet article, publié dans Cours, Galeries commentées, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s