Berlin entre 2 guerres..

Nous avons vu la problématique spécifique du BauhausFemmes du BAUHAUS .

Nous avons aussi abordé l’enjeu optimiste de l’architecture avec Mies van der Rohe et Lily ReichLe pavillon allemand de Barcelone, 1924. Van der Rohe/Reich

Ici nous développons le cas des artistes plus sensibles et soucieux d’exprimer les doutes et angoisses d’une société en voie d’explosion. Hypersensibilité née de la guerre et des contradictions internes à la société allemande, jusqu’au drame apocalyptique du nazisme.

Cette galerie sera commentée ultérieurement.

A propos Olivier Jullien

Intervenant dans le domaine des arts plastiques, comme enseignant, praticien ( peintures-graphismes) et conférencier.
Cet article, publié dans Conférences, Cours, Galeries commentées, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s