Joan Miro

 

Joan Miro, mérite une grande attention, car derrière une apparente simplicité et répétition, il y a une grande finesse de notions propres au surréalisme, mais aussi une recherche constante, et ceci jusqu’à la fin de sa longue vie. De fait il a accompagné, voire anticipé des évolutions et des pratiques avant-gardistes. Il s’inscrit clairement dans l’histoire du siècle, comme Catalan-Espagnol.

Il relaie mythes anciens et classicisme pictural ; tout en étant versé dans une dimension poétique d’une certaine iconographie, il est aussi un pur plasticien, interrogeant, formes, couleurs, supports, matériaux, conditions de présentation…

 

Cet article sera rédigé plus tard.

 

A propos Olivier Jullien

Intervenant dans le domaine des arts plastiques, comme enseignant, praticien ( peintures-graphismes) et conférencier.
Cet article, publié dans Cours, Galeries commentées, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s