Van Eyck, Les Epoux Arnolfini. Doubles portraits

 

AU dela des interprétations complexes sur la nature réelle de ce portrait ( Ex-Voto, témoignage de mariage, mémorial funéraire…) nous nous attacherons à la question d’un art profane dans un premier temps. Puis à l’exercice savant des portraits doubles.

 

A propos Olivier Jullien

Intervenant dans le domaine des arts plastiques, comme enseignant, praticien ( peintures-graphismes) et conférencier.
Cet article, publié dans Cours, Galeries commentées, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s